Le territoire de l’Arménie sous attaque de l’Azerbaïdjan

Publié le 13/09/2022

Dans la nuit du lundi 12 au mardi 13 septembre 2022, les forces armées azerbaïdjanaises ont lancé des actions offensives dans sept directions en  République d’Arménie. Ces attaques se sont déroulées toute la nuit et jusque tard dans la matinée du 13, simultanément sur plusieurs régions frontalières de l’Arménie et de l’Azerbaïdjan. Les cibles sont des infrastructures militaires et civiles, y compris des habitations et des bâtiments officiels. 

A l’heure actuelle, l’Arménie compte 50 soldats morts suite à ces attaques (chiffre provisoire) et plusieurs civils blessés. Elles n’ont pas hésiter à toucher des villes situées profondément en territoire arménien (Jermuk). Les forces armées azerbaïdjanaises semblent chercher à obtenir de nouvelles positions plus avant dans le territoire du Syunik, au sud-est de l’Arménie. La Russie annonce avoir obtenu de l’Arménie et de l’Azerbaïdjan un cessez-le-feu aujourd’hui 13 septembre. La France aurait l’intention de saisir le conseil de sécurité de l’ONU de la question. 

Taline Papazian, maître de conférence à Science Po Aix-en-Provence, directrice d’Armenia Peace Initiative, livre son analyse sur France 24.